Je vous invite à soutenir mon activité créatrice via Tipee

Je suis créatif parce que c’est un besoin et une vocation.

A peu près au même moment où j’ai décidé de devenir créatif à temps plein, j’ai abandonné l’idée de vendre mes œuvres. Je veux les partager avec le plus grand nombre, et ceci implique la gratuité pour tout ce qui est immatériel, et la vente à prix coûtant pour ce qui est des livres. Le partage induit aussi l’accessibilité à tous et toutes : tous mes textes sont téléchargeables (en pdf, version texte comme version illustrée et en format traitement de texte) de façon gratuite et directe, sans avoir à créer de compte nulle part. Toute mon œuvre est dans le domaine public vivant, c’est-à-dire que toute personne créative peut se l’approprier, la rediffuser ou la modifier sans avoir aucun compte à me rendre, et c’est ce qui se produit déjà depuis deux ans, pour mon plus grand bonheur.

C’est ma contribution à une révolution créative que tout le monde peut entreprendre.

De surcroît, l’abandon des royautés d’auteur m’offre une grande souplesse. Je n’ai plus à arbitrer mon temps créatif entre des activités rémunératrices et des activités bénévoles. Comme toutes mes activités sont bénévoles, je peux aussi bien créer des livres que des comptes-rendus de partie, des articles, des photomontages, ou aller à la rencontre de la communauté.

Mais pour autant, comme tout le monde, je dois contribuer aux dépenses du foyer. Quand j’ai quitté mon travail salarié il y a deux ans, j’ai perçu l’aide à la création d’entreprise ce qui m’a assuré un revenu vital. Mais aujourd’hui, j’arrive en fin de droits et je n’ai plus droit non plus au congé parental. C’est ce qui motive l’ouverture d’une cagnotte sur Tipee.

Je veux continuer à offrir du contenu gratuit et accessible pour tous et toutes. Mais pour autant, je veux aussi continuer à contribuer aux dépenses de mon foyer (j’ai une épouse et un enfant). Pour être transparent avec vous, il me reste de l’épargne, mais elle finira elle aussi par s’assécher.

J’ai fait vœu de pauvreté volontaire. J’achète le moins possible de biens de consommation. Dans le meilleur des cas, je m’en passe, sinon je bricole. Quand il me faut absolument acquérir des objets ou des services, j’essaye de passer par des filières d’occasion, de dons ou d’échange.

Si vous appréciez mon œuvre ou ma démarche, je vous offre l’opportunité de permettre que ça se poursuive dans les mêmes conditions. Entendons-nous bien, quand bien même j’aurais épuisé toutes les solutions de financement, je continuerai à créer, mais soit mon œuvre sera payante, soit elle sera plus modeste.

L’objectif de ce Tipee est de me permettre de continuer à créer tout en contribuant aux dépenses incompressibles du foyer, mais aussi aux quelques dépenses liées à mon activité créatrice, notamment les déplacements pour les rencontres.

Je vous invite à offrir un soutien inconditionnel. Cela signifie :

+ Aucune contrepartie spéciale pour les personnes qui financent mes créations (puisqu’elles resteront gratuites et accessibles pour tous et toutes).

+ Aucun traitement de faveur (ou plutôt tout le monde bénéficie d’un traitement de faveur : ainsi, je réponds à tous les mails et appels, et j’offre mes conseils et les versions brouillon de mes travaux en cours à quiconque en fait la demande).

+ Aucune direction donnée à mon travail. Si vous soutenez, c’est pour me permettre de créer, mais ni les personnes qui me financent, ni personne d’autre d’ailleurs, ne préconise le type de contenu sur lequel je vais travailler, pas plus que je ne m’engage à délivrer un contenu précis en ouvrant ce Tipee. Le soutien couvre la totalité de mon activité, qu’il s’agisse d’articles, de livres, de podcasts, de photomontages, de rencontres ou quoi que ce soit d’autre. Bien entendu, si la direction artistique que je prenais à l’avenir venait à vous manquez d’intérêt, sentez-vous libre de retirer votre soutien.

J’alimenterai le compte Tipee avec un journal mensuel de mes activités, mais il sera accessible à tous et toutes.

L’idée est de vous permettre d’expérimenter un nouveau mode de solidarité créative.

C’est à la fois une réinvention de l’antique coutume de jouer au chapeau, et autre chose : c’est l’occasion de tisser une relation avec chacun et chacune d’entre vous.

crédits : Tjook, licence cc-by-nd, galerie sur flickr.com

A toutes les personnes qui se joindraient à l’aventure, j’adresse un remerciement venu du fond du cœur.

A toutes les personnes qui s’abstiendraient de financer parce qu’elles sont sans le sou ou sceptiques de la démarche, j’adresse le même remerciement. Je vous remercie pour tout l’intérêt que vous portez à mon travail, et je vous invite à soutenir d’une façon qui vous conviendrait mieux, de façon monétaire ou non. Un simple mot ou un partage, c’est déjà beaucoup, parce que beaucoup de personnes créatives ont juste besoin de ça.

2 réflexions au sujet de « Je vous invite à soutenir mon activité créatrice via Tipee »

  1. Salut Thomas!
    Je serais vraiment attristé si tu devais en revenir à faire payer ta créativité, je sais que blabla situation financière
    Malgré tout je ne pense pas qu’il existe un « devoir de donner » je suis juste un peu amère que tu existe dans ma période étudiante où j’ai peu d’argent et où je ne peux pas te soutenir autant que je le veux car j’ADORE ta posture vis à vis de la création. Nous ne sommes pas dans une société qui permet générallement de pouvoir vivre de sa créativité mais si on peut réussir par commencer par toi, le changement est en route!
    Alors courage, tu es aussi symbole après tout ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *