Rien à prouver

Quand on atteint certaines étapes dans son art, on sent qu’on va enfin avoir le dernier mot.

Nous allons pouvoir prouver notre talent à ceux qui ne l’ont pas reconnu.
Nous allons montrer de quoi nous sommes capables à ceux qui nous ont traités de feignant.
Nous allons démontrer à nos anciens professeurs qu’être mauvais à l’école ne faisait pas de nous des bons à rien.
Nous allons montrer à ceux qui ne nous prêtaient aucune attention notre formidable capacité d’apprentissage, notre dépassement de soi permanent.
Nous allons impressionner ceux qui n’ont pas cru en nous.
Nous allons siéger aux côtés de nos anciens mentors.

Nous allons retrouver cet ancien conseiller d’orientation qui ne nous a pas ouvert la voie vers cet art, qui nous a conseillé des filières faciles et sans âme, avec ce foutu bulletin de notes comme boussole, ce conseiller qui ne parlait que de débouchés et jamais de passion.
Nous allons briser nos chaînes, nous allons vivre libre et faire de nos propres mains ce que nous savons et aimons le plus faire. Nous ne serons plus un maillon dans un système de travail ou de chômage sans aucun sens.

Oui, nous avons tous connu des personnes qui nous ont découragé, déconseillé, dégoûté de réaliser notre passion, notre mission. Qui nous ont orientés vers des choix de raison, des choix serviles, des choix aliénants. Souvent ce sont des proches. Parents, professeurs, amis, conjoints. Leur donner tort peut être une puissante motivation. C’est parfois la seule qui nous reste.

Mais nous ne créons pas pour prouver quelque chose. Nous n’avons rien à prouver à ceux qui nous aiment.
Ceux qui ne nous aiment pas peuvent encore être transformés, mais ça ne se fera pas dans le défi ou dans la confrontation.

Nous créons parce que c’est notre étincelle. Ça nous rend différents et donne un sens à notre vie. Nous ne créons pas seulement des œuvres. Nous créons du sens, de la valeur, de l’intelligence, de la beauté, de l’humanité, de l’avenir.

Nous n’avons rien à prouver. Nous avons tout à offrir.

Une réflexion au sujet de « Rien à prouver »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *