Planning, non-planning

Maintenant que l’horizon est dégagé, voici vers quelles rives je fais cap.

 

J’ai souvent insisté sur l’idée de ne pas faire de projets. Nous vivons dans l’impermanence. Trois choses à éviter : croire qu’on peut atteindre un objectif à coup sûr dans un temps donné, croire qu’on doit le faire, et croire qu’on veut le faire. Chaque jour, nous réévaluons notre destination.

Pour autant, j’ai un planning. J’ai démarré beaucoup de projets et je tiens encore à les terminer. A défaut d’objectifs, j’ai au moins une liste de courses, et je verrai si je trouve mon bonheur dans les rayons, ou si je me laisse tenter par autre chose.

Je ne veux pas passer ma vie à réaliser les rêves d’un autre, quand bien même cet autre serait la personne que j’étais dans le passé. Quand je remets la main sur un projet, je le fais parce que j’ai toujours envie de ce projet.

On peut enterrer les projets non terminés quand ils ne nous correspondent plus. On peut démarrer de nouveaux projets, quitte à en laisser d’anciens en plan, quand l’enthousiasme est là, et qu’on peut mener à bien l’idée en peu de temps. L’idéal, c’est de fusionner les nouveaux projets et les anciens. Comme ça, pas de jaloux.

Mon problème comme celui de beaucoup de créatifs, c’est que j’ai commencé tellement de projets sans les terminer, j’ai pris tellement de notes, j’ai eu tellement d’idées, qu’il me faudrait des années pour tous les mener à bien, sous la forme de livres aboutis, illustrés, maquettés. Et tant que je ne les aboutis pas, personne n’en profite. C’est surtout le cas sur mon univers forestier de Millevaux. J’utilise dans mes parties de jeu de rôle un tas d’éléments qui ne sont parus nulle part. Les lecteurs et joueurs de Millevaux ne peuvent pas en profiter, sinon en lisant mes comptes-rendus de parties… dont la parution a pris 6 mois de retard, obligations professionnelles oblige !

Le compromis, ce sont les éditions préhistoriques. Une édition préhistorique, c’est une édition du livre brut, c’est-à-dire un brouillon en texte brut, non illustré, non maquetté. Un vrai brouillon, c’est-à-dire par moments des notes en vrac.
Les éditions préhistoriques ont cet avantage pour les lecteurs qu’ils peuvent découvrir plus rapidement ce que je prépare, l’utiliser, et en débattre avec moi. L’avantage pour moi, c’est que je peux profiter d’un premier retour de lecteurs, et que c’est une méthode de sauvegarde plus efficace qu’un disque dur ou un cloud : je sauvegarde dans les disques durs de mes lecteurs. Les éditions préhistoriques seront aussi disponibles sous format libre, en impression à la demande.

L’édition préhistorique est au cœur de la culture du libre qui est maintenant la mienne. En livrant des éditions préhistoriques de mes travaux en cours, libres de droits, sous format pdf (consultable) et sous format word (modifiable), je permets à la communauté d’utiliser mes travaux de la façon qui lui convient. Elle peut lire les livres, tester et jouer les jeux. Elle peut rediffuser ces œuvres brutes sur les plate-formes de son choix. Elle peut aussi produire des œuvres dérivées. Elle peut même livrer ses propres éditions définitives avant que je ne livre les miennes. C’est valable pour tous mes travaux, mais c’est d’autant plus pertinent pour l’univers de Millevaux, dont l’ampleur peut donner envie de produire des œuvres dérivées et des éditions parallèles.

Je remercie les lecteurs qui par le passé m’ont demandé à en connaître plus sur certains aspects de Millevaux. Je leur ai toujours envoyé des versions de mes travaux en cours, et c’est de leur intérêt pour les versions privées et les versions bêta qu’est née l’idée des éditions préhistoriques. Si vous ne pouvez pas attendre l’édition préhistorique de certaines œuvres mentionnés dans ce planning, continuez à me les demander en privé.

L’étape suivante de l’édition préhistorique, c’est l’édition première. Une édition au sens plus classique du terme, c’est-à-dire un livre abouti, illustré, maquetté. Et toujours libre de droits, offert au bon vouloir de la communauté.

Une œuvre n’est jamais terminée. Je n’exclus jamais de sortir une nouvelle édition d’un livre, si le recul m’intime qu’il faut changer des détails. Pour autant, si l’édition deuxième diffère nettement de l’édition première, je laisserai l’édition première en circulation, car je laisse les lecteurs libre de choisir celle qu’ils préfèrent.

Voici donc mon planning. C’est un planning dans le sens où c’est la liste des éditions qui me semblent prioritaires. C’est un non-planning. Je n’ai décidé d’aucun ordre ou échéancier de parution, m’évitant ainsi toute forme d’urgence inutile. Je n’exclus pas d’annuler certaines éditions ou d’y intercaler des éditions imprévues. Ne voyez donc pas ce planning, non-planning, comme un engagement de ma part, mais comme une première visite de mes coulisses et une invitation à discuter de mes travaux en cours.

 

Planning, hors livres

Comptes-rendus de partie. Une trentaine, seront publiés sur les forums.

Podcasts Outsider. Une demi-douzaine à extraire de ma chaîne youtube et à publier sur le blog, sous format mp3, fractionnés en épisodes, augmenté d’une référence bibliographique.

Conférences et tables rondes sur la créativité (invitez-moi !)

Conférences et tables rondes sur le jeu de rôle (invitez-moi !)

Articles invités sur divers blogs, forums et magazines, sur le jeu de rôle et sur la créativité. (invitez-moi !)

Ateliers jeu de rôle. (invitez-moi !)

Ateliers de créativité, ateliers d’écriture. (invitez-moi !)

 

Livres sur la créativité

La révolution créative. Édition première.

Compilation des articles d’Outsider. Édition première.

 

Romans

Un empire à sacrifier. Fantasy épique et naïve. Édition préhistorique.

Hors de la Chair. Terrorisme spectral. Édition deuxième.

M#M#R#. Transfiction, mondes fractaux. Édition préhistorique.

 

Jeux de rôles

Dragonfly Motel. Tranches de vie oniriques pour voyageurs imprudents. Édition première.

Wonderland. Proies, prédateurs et protecteurs à travers les réalités. Édition préhistorique.

Marins de Bretagne. Jeu de conte et de rôle dans une Bretagne imaginaire. Édition deuxième (quelques coquilles à corriger).

 

Millevaux, jeux de rôles

Millevaux Sombre : Livre Source. Pièges mortels dans les forêts de Millevaux (supplément pour le jeu de rôle Sombre). Edition deuxième (quelques corrections de coquilles, suppression des chapitres d’univers, modalités d’accès revues).

Perdus dans les forêts zéro. Recueil de six scénarios pour Millevaux Sombre zero. Édition préhistorique.

Recueil de scénarios pour Millevaux Sombre classic. Édition préhistorique.

(le planning des publications Millevaux Sombre est moins fiable que les autres, car je me concerte avec Johan Scipion, l’auteur de Sombre)

Inflorenza. Héros, salauds et martyrs dans l’enfer forestier de Millevaux. Édition deuxième (ajout de nombreuses variantes de règles, chapitres de conseils et de théâtres augmentés, suppression des chapitres d’univers)

Arbre, clochards magnifiques dans les forêts hantées de Millevaux. Édition préhistorique.

Empreintes & Horlas. Les derniers grognards des forêts maudites de Millevaux. Édition préhistorique.

Les Épines de la Rose. Luttes et conspirations au sein de la Confrérie des Masques d’Or. Édition préhistorique.

Recueil de comptes-rendus de partie dans Millevaux, tous jeux confondus. Édition préhistorique.

 

Millevaux, livres d’univers

Civilisation. Édition première (il s’agira des chapitres Historique et Civilisation autrefois présents dans les éditions premières de Millevaux Sombre et d’Inflorenza.

Atlas. Édition préhistorique.

Écosystème. Édition préhistorique.

Surnaturel. Édition préhistorique.

Auvergne. Édition préhistorique.

Almanach, 365 inspirations pour Millevaux. Édition préhistorique.

4 réflexions au sujet de « Planning, non-planning »

  1. ça en fait du boulot en perspective! Y a vraiment des choses qui titillent ma curiosité, de façon assez puissante 🙂
    Reste à voir comment tu vas avancer dans cette jungle.

  2. Ping : À mi-parcours | Outsider

  3. Ping : Saison 4, le bilan | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *