Inflorenza minima

Le jeu de rôle des contes cruels dans la forêt de Millevaux

Inflorenza minima est la version à ce jour la plus épurée d’Inflorenza, sans aucun matériel (ni feuille, ni stylo, ni dés, ni chiffres, ni hasard), taillée pour des séances intenses de jeu moral.

voir l’article descriptif

crédits image : keightdee, thomas hawk, licence cc-by-nc, galeries sur flickr.com

Formats

Livre en impression à la demande

Livre artisanal

Version illustrée en PDF

Version texte en PDF

Version traitement de texte

Règles en audio

Ressources

Comptes-rendus de partie

Une aide de jeu par Axel Tentacle

Playlist en écoute libre

Illustrations du jeu par Willy Cabourdin

Revue de presse

Podcast One-Shot de la Cellule consacré au jeu

Critique du jeu par Valentin sur Les Ateliers Imaginaires

Commentaires

« Si vous êtes à la recherche d’un jeu d’ambiance étrange, inquiétant, dérangeant où l’action s’efface pour faire place à la tragédie, je vous recommande vivement de découvrir Inflorenza Minima de Thomas Munier. »,

page Facebook Aux Portes de l’Imaginaire

 » Pour ce nouvel opus, Thomas a fait appel à Willy Cabourdin pour les illustrations et il faut reconnaître que même si le photomontage un peu trash de Thomas pour la couverture de la première édition posait une ambiance particulière, les illustrations de cette seconde édition apportent une vraie plus-value à l’ouvrage.

Willy Cabourdin est doué, incontestablement. La mise en page, claire et rationnelle, propose une lecture aisée de l’ouvrage, là où la première édition se contentait d’un texte brute, un peu sec.
Je n’ai encore que feuilleté cette nouvelle édition mais on la sent plus aboutie que la précédente version, d’autant qu’on passe de 18 pages à 98 pages. Il y a de la matière. Une lecture plus approfondie s’impose. »,
Jeepee sur Jeepeeonline

Variantes

Inflorenza Bianca

Inflorenza Comedia

Jeux motorisés par Inflorenza Minima

Odysséa

page du jeu

L’Autoroute des Larmes

(crédit image : fusionpanda, licence cc-by-nc, galerie sur flickr.com)

A découvrir dans le magazine Di6Dent N°13

version pdf

version traitement de texte

playlist en écoute libre

Comptes-rendus de partie sous Inflorenza Minima :

Test à Festiludiques

L’Autoroute des Origines

N’ayez pas peur

Revue de presse :

Critique par Jeepee sur Jeepeeonline

« une inspiration assez casse-gueule (on parle d’un fait divers assez douloureux) mais tout à fait dans le ton d’Inflorenza. »

1ère édition, formats

Version web (règles, comptes-rendus de partie, enregistrements de parties / tutoriels)

Version PDF à télécharger

Version traitement de texte