Millevaux : inspirations

Vous avez été nombreuses et nombreux à me faire suivre des conseils d’ambiance pour Millevaux, surtout des inspirations visuelles, et je me suis fait un plaisir de les relayer. Comme elles ont atteint une masse critique, en voici la liste exhaustive. J’ai rajouté au début une liste des œuvres dérivées dans l’univers de Millevaux, textes et musiques, et une playlist en écoute libre assez fournie pour Millevaux.

Discographie :

La playlist définitive de Millevaux en écoute libre

A Night in the woods, un album par Dino Van Bedt

Du post-americana sans paroles, avec drone et field recordings, une traversée séminale et ténébreuse de la forêt. Composé spécialement pour Millevaux !

Jingle de Millevaux, par KLVER, licence cc-by-nc

fichier wav

Sons, cris, chants d’animaux libres pour un usage non-commercial.

A découvrir sur la Macaulay Library.

 

Nouvelles dans l’univers de Millevaux :

Le porte-bonheur, une nouvelle par Dino Van Bedt

La forêt. La folie. La foi. Se battre à mort pour défendre le peu qu’il nous reste.

Émissions :

Soirée Littérature et jeu de rôle : Millevaux et la forêt, avec Julien Delorme, librairie Charybde, Paris, 27 Novembre 2015.

Émission « Promenons-nous dans les bois ».De Thoreau à Miyazaki : l’imaginaire forestier réinventé.

 

Icônographie :

Images du domaine public :

Gustave Doré

Le Paradis Perdu, l’Enfer de Dante, Les Contes de Perrault… Gustave Doré était l’illustrateur ultime de nos cauchemars les plus profonds.///

Jérôme Bosch

La folie et l’illumination millénariste à leur comble.///

Francisco de Goya

La laideur, la beauté, la souffrance et la volupté dans le même flacon.///

 

Discarding Images

Une compilation des enluminures les plus grotesques de tous les temps. ///

Images sous Licence Creative Commons, attribution :

+ La galerie de TheoJunior

TheoJunior détourne des figurines pour composer une immense société de golems, d’anges et de horlas. ///

Le Jackalope, lapin atteint d’un papillona-virus (crédit : WD 45) ///

Cas de Cordyceps, champignon poussant sur les insectes et les araignées ///

Images sous Licence Creative commons, attribution, usage non commercial :

+ $2 Portraits, par Thomas Hawk

Le principe : Thomas Hawk rencontre des sans-abris, leur offre $2 en échange d’une pose. Et parfois, ils lui racontent leur vie. ///

+ Mes propres galeries : Inflorenza, Arbre, Les Remémorants, Systèmes Millevaux, Empreintes et Horlas, Millevaux Sombre

Mes photomontages pour les différents jeux dans l’univers de Millevaux ///

Images sous Licence Creative Commons, Attribution, pas d’usage commercial, sans modification :

Welcome to the Museum of Dust

Incognita Nom de Plume est une grande photographe, qui s’est faite maître du format carré pour immortaliser un monde qui se fane. ///

 

Images sous copyright :

Forbidden Places

L’un des photographes définitifs de l’exploration urbaine, ou l’art des ruines. ///

Abandoned places

Photographies d’exploration urbaine ///

Forsaken places

Photographies d’exploration urbaine ///

Decayed yet hauntingly beautiful

Un groupe de photos de ruines de sources diverses. ///

 

Moscow Dungeons, sur English Russia

Exploration urbaine au cœur des souterrains interdits de Moscou. ///

10 most amazing ghost towns

Une série de localités à retenir ///

The Marsden Archive

Une série de clichés sur les maisons hantées et autres lieux maudits. ///

19 endroits où la nature a gagné sa bataille contre la civilisation

Car la nature reprend toujours ses droits. ///

25 plantes qui ont décidé de pousser coûte que coûte malgré les constructions de l’homme.

Minéral contre végétal, une lutte inégale.///

Le cimetière de voitures de Chatillon.

La civilisation routière une minute après la fin des temps.///

Quelques uns des plus anciens arbres du monde, par Beth Moon

Les derniers monstres à vénérer.///

Les arbres-ciseaux

Oskar Zapirain photographie les arbres d’une forêt Basque servant autrefois à produire du charbon de bois…///

La forêt courbée

L’œuvre d’un rituel inexpliqué ? La forêt polonaise de Krzywy Las en porte encore les marques.///

Le monde mystérieux des champignons.

L’incroyable diversité du monde micellaire sur Bored Panda.///

Chamanisme, masques et possession.

Quelques photos inspirantes sur The Ghost Diaries///

Charles Fréger et les chamanes.

Une série de photographies sur les costumes animistes !

 

Lee Jeffries plonge son objectif droit dans le regard des sans-abris.

Une source d’inspiration unique et ambiguë.///

Le glamour forestier en photos.

Olga Barantseva capture la forêt de Millevaux dans ce qu’elle peut avoir de plus esthétique, charnel et magique.
Grande inspiration pour Inflorenza.///

scarabee_artwork (c) by Sylvain Le Corre

Les illuminations putrides de Sylvain Le Corre.

Ses aquarelles, photos et installations s’enfoncent au cœur même de l’emprise animale, végétale, minérale///

Keith Thompson Art

Un univers dément, organique, steampunk et millénariste. ///

Obakemono Project

Portraits de quelques-unes des innombrables créatures du folklore japonais, une mine d’inspiration pour les horlas (le site originel, bien plus fourni, a hélas disparu). ///

L’île aux poupées

Une mystérieuse île au Mexique où un homme offre des poupées à un fantôme. ///

Les poupées pourries de Michel Nedjar

Michel Nedjar confectionne des poupées putrescibles à des usages inavouables. ///

400 valises de personnes internées en asile psychiatrique.

La découverte de la Willard Asylum fait voyager dans le temps et la psyché. Photos, tous droits réservés, par Jon Crispin. ///

L’effet de l’égrégore sur les larmes.

Le projet de Rose-Lynn Fisher d’établir une cartographie des larmes.///

L’homme-arbre

Quand un papillomavirus transforme une personne en être végétal.///

L’Afrique hallucinée de Fabrice Monteiro.

Des inspirations pour des personnages post-raciaux

Witchcraft and Black Magic.

Le monde occulte et surréaliste de Jan Parker.///

La folie graphique de Jérémy Huet.

Cartes à jouer, paysages et monstres hallucinés, parfait pour des ambiances forestières ou old school.

Porcelaines morbides et dadaïstes

L’univers sensuel des horlas de Shary Boyle.///

Le travail de Kate Clark : vers les horlas

De l’homme à la bête, le premier pas///

 

Webographie :

Le louchebem, le langage tranché des bouchers

 

Bibliographie :

Bibliographie ludique et littéraire sur le Roi en Jaune, par Johan Scipion ///

La France, supplément pour le jeu de rôle Hawkmoon : forêts cauchemardesques, sectes, confréries, obscurantisme.

« Les arbres peuvent être immortels, et ça fait peur. », interview de Francis Halle, botaniste

Homo Disparitus, de Alan Weisman, une étude de ce à quoi ressemblera le monde sans l’homme.

Sang Noir, de Bertrand Hell : chasse, rage et ensauvagement

Possession et Chamanisme de Bertrand Hell : les maîtres du désordre

Malevil, de Robert Merle, la révélation du post-apocalyptique rural.

Le Festin Nu, de William Burroughs : Folklore de la drogue, machines à orgones, horreur organique, absurdité.

Les Rois Maudits, de Maurice Druon : Dynasties, Histoire, trahison, féodalité, tragédie, religion, peuples et rois.

Le Nom de la Rose d’Umberto Ecco : Obscurantisme, dédales, bibliothèques, hérésie, inquisition, superstition.

Cent ans de solitude, de Gabriel García Márquez : Réalisme magique, folklore rural, personnages charnels et hauts en couleur.

Démons & Merveilles d’Howard P. Lovecraft : Dark fantasy, onirisme, voyages étranges, Entités Mythologiques et folie.

Le Trône de Fer de Georges R.R. Martin : Féodalité, famille, clan, trahisons, violence, ambiguïté morale, tragédie.

Les Dames du Lac de Marion Zimmer Bradley : Quête du Graal, chevalerie, sorcellerie, druidisme, christianisme, sexualité.

Sous le masque des sorciers, de Marcel Sauvage, la sorcellerie rurale comme jamais vue.

Pouvoirs sorciers : enquête sur les pratiques actuelles de sorcellerie, de Dominique Camus, un décortiquage des cycles d’envoûtement et de désenvoûtement qui fait froid dans le dos.

Le temps des sabbats, de Jean-Michel Pédrazzani : de la démonologie à la sorcellerie, les mille et une recettes impossibles et messes noires enfiévrées.

L’arbre et la forêt en Normandie : mythes, légendes et traditions, du Dr Jean Fournée, une analyse rigoureuse des symboles et des racines du langage forestier.

Les contes de Grimm, traduits par Natacha Rimasson-Fertin : de retour à la pureté cruelle des contes.

La forêt des Mythagos, de Robert Holdstock, une plongée hypnotique dans une forêt de mythes et de mémoires.

Dans la forêt, d’Adophe Retté, promenade en forêt et naturalisme en transe.

Tryggve Kottar, de Benjamin Haegel, l’obsession terrible pour une créature des bois.

Forêts noires, de Romain Verger, chasses putrides et forêt cauchemardesque.

Sur le fleuve, de Léo Henry et Jacques Mucchielli : Aguirre et la colère de Dieu, sauf qu’il y a douze Aguirre sur le bateau

Darwinia, de Robert C Wilson, une uchronie vernienne sur la redécouverte d’une Europe envahie par la jungle.

Fictions, de Jorge Luis Borges, au carrefour de la fantasy et de la philo-fiction.

La Forêt d’Iscambe, par Christian Charrière, une fresque post-apocalyptique médiévale et forestière, ironique et surprenante.

BD-graphie :

David Chauvel et Jérôme Lereculey / Arthur
Vision celtique de la légende arthurienne, chevalerie, héroïsme et barbarie.

Emmanuel Civiello / La Graine de Folie
Fantasy noire, féérie, celticisme, fomoriens, fin d’un monde, corbeaux.

Didier Convard et Christian Gine / Neige
L’Europe polaire post-apocalyptique. Un des fondements de Millevaux.

Guy Davis / Le Marquis
Horreur organique, Renaissance. L’Enfer de Dante et la comedia dell’arte.

Jean Dufaux et Grzegorz Rosinski / La Complainte des Landes Perdues
Fantasy crépusculaire, environnement hostile, salauds, martyrs, courtisans.

Jean Dufaux et Béatrice Tillier / Le Bois des Vierges
L’homme est un loup pour l’homme, l’homme est un loup pour le loup.

Hermann / Jeremiah
Western post-apocalyptique, niveaux de technologies, morale et cruauté.

Mike Mignolia & co. / Hellboy
Horreur indicible, steampunk, pulp, folklore du monde, égrégore, déités.

Lionel Richerand / Dans la forêt
Conte noir, cryptozoologie, féérie, égrégore, symbioses végétales, onirisme.

Filmographie :

La Terre après les humains, un documentaire en libre consultation sur Darwinapolis

Phénomènes, de M.Night Shyamalan, sur l’élèment déclencheur de l’apocalypse

La Route, de John Hillcoat, porter le feu de l’humanité quand toute humanité à déchu.

Le Projet Blair Witch, de Daniel Myrick et Eduardo Sánchez, un parfait succédané de l’horreur millevalienne.

Aguirre, la colère de Dieu, de Werner Herzog. Chercher l’eldorado et trouver l’enfer.

Black Death, de Christopher Smith, médiévisme, surnaturel et peste bubonique

Vorace, d’Antonia Bird, un western cannibale.

Frankenstein de Kenneth Branagh : La souffrance d’être un monstre, la haine des foules superstitieuses.

La Reine Margot de Patrice Chéreau : Guerres de religion, alcôves du pouvoir, splendeurs et misères de la cour.

Dead Man, de Jim Jarmusch : aux origines du western forestier sous acide

Blueberry, l’expérience secrète de Ian Kounen : Western, chamanisme, entités mythologiques, salopards, drogues, sexualité.

Le Voyage de Chihiro, de Hayao Miyazaki : Les étrangetés, spectres et rêves éveillés auxquels l’égrégore donne vie.

Nausicaa de la Vallée du Vent, de Hayao Miyazaki : Le rôle bénéfique de l’emprise, l’orgueil des hommes, la nature folle.

Princesse Mononoké, de Hayao Miyazaki : Les hommes contre la nature, les déités sylvestres, la sauvagerie, le progrès.

Tropical Malady, de Apichatpong Weerasethakul : Jungle, chamanisme, sensualité, visions mystiques, chasse, prédateur, proie.

The Fountain, de Darren Aronofsky, histoire d’amour découpée en trois époques : amazonie des conquistadors, monde contemporain à la médecine impuissante, SF spatiale chamanique.

Jordskott, la forêt des disparus, série TV suédoise, entre enquête policière contemporaine et fantastique intemporel.

 

Une réflexion au sujet de « Millevaux : inspirations »

  1. Ping : L’Almanach de Millevaux | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *