Mes comptes-rendus de partie de jeu de rôle préférés

J’écris des comptes-rendus de partie depuis dix ans environ. Si une cinquantaine d’entre eux ont été perdus à la faveur de disparitions ou de remaniement de forums, il en demeure presque quatre-cents, dont une majorité de parties dans l’univers forestier de Millevaux (dont voici d’ailleurs la compilation totale, triée par contrées).

Les comptes-rendus de partie sont une façon de prolonger le plaisir d’une aventure vécue ensemble, un terrain de réflexion en game design, une aide de jeu précieuse et aussi une expérience littéraire à part entière.

Je crois toujours en leur intérêt de passer une à trois heures pour écrire chaque compte-rendu. Aujourd’hui en revanche, la somme des comptes-rendus publié atteint une masse qui la rend difficile d’accès. Voici donc, pour vous offrir une introduction à ma façon de faire du jeu de rôle, de faire tourner mes propres jeux, d’imaginer des aventures en groupe, et tout simplement pour entrer dans mon univers, une compilation de mes comptes-rendus de partie préférés.

Ce ne sont pas toujours les meilleures parties, car parfois le compte-rendu ne fait pas honneur à une partie mémorable, et parfois une partie en demi-teinte est sublimée par le compte-rendu ou apporte une grande leçon de jeu. Et parfois la magie opère du début à la fin, du moment où les personnes s’installent à la table de jeu jusqu’au moment où j’appuie sur le bouton pour livrer le compte-rendu.

D’autres personnes me font l’honneur et le plaisir de raconter leurs propres aventures dans mes univers, et c’est une expérience de partage que j’apprécie toujours, aussi je me permettrai d’en inclure quelques unes de leurs contributions dans cette liste.

Qui dit sélection, dit regrets. N’hésitez pas à parcourir les autres comptes-rendus quand vous en aurez fini avec cette compilation !

En commentaires, vous pouvez mentionner un de vos comptes-rendus préférés, quel que soit le jeu ou l’auteur du jeu, que vous soyez l’auteur du compte-rendu ou non, histoire de rendre hommage à cet exercice qu’est le rapport de partie.

Les parties enregistrées sont mentionnées par le signe *

 

Dans l’univers forestier de Millevaux :

Retrouvez la liste exhaustive des comptes-rendus, triés par région.

Millevaux Sombre :

Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore. Un supplément pour le jeu de rôle Sombre, de Johan Scipion. Horreur radicale pour one-shots meurtriers.

Rouge, au Festival de l’Oeil Glauque 2009 (pour une plongée troublante dans la forêt et la sorcellerie)

Mildiou, à la Convention Eclipse 2010 (pour ses nombreux commentaires sur le scénario et le jeu)

Mercenaires ! à Eclipse 2012 (pour la profusion technique de la partie)

Transilvanian Hunger, en cercle privé, 2012 (ambiance, co-création de donjon, speed running, technique)

Cuisine aux Orgones, 24 H du Jeu 2013 (contexte asiatique-bio-cyberpunk dément, et utilisation massive des outils de Sombre pour improviser)

Rouge, Tournée Paris est Millevaux, novembre 2015 (Première séance à partir du scénario rédigé, pour une plongée étouffante et tendue au cœur des Morts-Plateaux.)

Parking Maudit, Colloque Bob le Rôliste 2016 (Mon premier vrai quickshot, avec des hommes-ours, des rituels chamaniques dangereux, un âne-démon et des voitures-araignées)

Mildiou, par Omen, 2012 (compte-rendu très complet, exploration profonde du scénario, et twist de fin surprenant !)

Transilvanian Hunger, par Gauvain, 2013 (mon donjon dracul-soviétique revu à la sauce gréco-mythologique !)

Mildiou, par Saint-Epondyle, 2017 (« J’expose les conditions, tout le monde répond un truc différent, je serre des mains par poignées pour sceller des accords que je sais intenables et eux aussi. »)

 

Inflorenza

Héros, salauds et martyrs dans l’enfer forestier de Millevaux.

Le Pèlerinage des Morts, en cercle privé, 2012 (tout premier test avec le théâtre de Compostelle, déjà, l’ambiance était là).

Le Bagne Rouge, en cercle privé, 2013 (ou l’aventure du jeu de rôle en solo.)

Campagne Tre Città per Morire, cercle privé, 2013 : Florence Charnelle, Venise Mortelle, Rome Eternelle (plonger dans la décadence d’une Renaissance italienne revisitée)

La Forêt-Galerie *, sur google hangout, 2014 (Le versant lumineux de Millevaux, et un des premiers tests en mode Carte Blanche)

Tes Paroles ne m’atteignent pas (l’exemple de partie du livre de base disponible dans un document à part)

La Forêt du Docteur Chestel, sur google hangout, 2014 (Un enregistrement de partie / aide de jeu en mode Carte Blanche)

La Moisissure de l’Oubli, aux Rencontres Ludiques de Brest, 2014 (La plus poignante des séances en Carte Blanche)

La Main Sanglante en cercle privé, 2014 (Test du magnifique théâtre corse écrit par Orlov, de nouveaux termes de jeu, et d’une variante des règles, avec des points de vie au lieu des phrases !)

La Forêt d’Aokigahara en cercle privé, 2015 (Millevaux dans le Japon contemporain pour une expérience fragile et émouvante.)

Moins Quarante * (Faire forfait face aux rudesses du climat.)

Afromilval (Pour ce théâtre africain explosif, nous testons une variante d’Inflorenza A Cappella sans hasard !)

Mortal Karthage (Phénicie décadente, honneur et arts martiaux. Pour chaque guerrier, seulement six dés à faire durer au long d’une frénésie de combats !)

La succession de Shaman Ours (trip chamanique et rébellion dans le Grand Nord, au sein d’un village de devoirs et de non-dits, harmonie de groupe et solipsisme.)

Les Chemins de Compostelle / Venise Mortelle / Au Nord, sous les étoiles silencieuses *
(Tri-théâtre joué en Carte Rouge, vertige logique à tous les étages où le temps, l’espace, la mémoire, la causalité et l’évolution se confondent. Une ascension du mont Mindfuck par la face Nord et sans oxygène dont ne sort pas indemne.)

Al-Andalus
(Une séance de cape et d’épées choral avec un Inflorenza sans phrases modifié pour que les joueurs restent bien dans leur personnage !)

Venise Blanche, Venise Noire
(Deux mondes parallèles pour une revisite mindfuck-trash de Roméo & Juliette sous forme d’heptagone amoureux)

Si par une nuit d’hiver un voyageur
(Plongée à l’intérieur d’aventures gigognes avec les sorcières, les cavaliers célestes, les scarabées et les enfants vengeurs.)

Duels * : Défis gigognes pour ce Millevaux décalé sous la forme d’une uchronie des guerres napoléoniennes !

La Comtesse Sanglante, par Gauvain, premier texte externe, dans une Transylvanie baroque

L’Enfer de la Basilice, par Kirdinn, où Inflorenza joué dans l’univers des Chroniques des Féals

Les Chemins de Compostelle, par Nebal, premier d’une série épique et poétique de parties par la bande à Nébal – Épiphanie – Eugénie

Caligula et le vieux sac de toile, par Arjuna Khan, test de son théâtre antique, tragique et décadent. Avec des Corax.

Les enfants disparus, par kF : méthode de création de théâtre collective et évolutive, autour d’une communauté où enfants comme adultes courent un grand danger.

Piano Massacre : kF et Marine nous relatent une partie par mail, émotive et imprégnée de fantastique romantique et mégalo, avec une variante système par kF, Inflorenza scriptoria !

La Forêt de Möbius : Histoires circulaires et labyrinthes de cauchemars et de végétaux dans ce compte-rendu par Astarkan !

Les marais corrompus de la Somme : Le texte de la campagne jouée par forum enfin reproduit en version accessible (par Naamshub, MarcusS, Tyxu)

Ginny & ses amies : Millevaux rencontre le journal de Bridget Jones ! par Eugénie

 

Inflorenza Minima

Contes cruels dans la forêt de Millevaux

Le Duel des Vanités à la Convention Éclipse, 2015 (Le cape et d’épées baroque et cruel porté à son pinacle avec Inflorenza minima.)

L’inconnu, sur google hangout, 2015 ( un théâtre qui tient en six mots, Inflorenza minima arrivé à son stade final d’épure, pour une histoire cruelle de mémoire et d’envie.)

Les Énervés de Jumièges, en cercle privé, 2015 (Sans nerfs et sans parole, dériver sur la Seine, vivre encore, agir sans agir.)

Le Calendrier Lagunaire
(Quand Aimé Césaire écrit un scénario de jeu de rôle)

La photographie
(Deux frères, un retour dramatique vers une ville radioactive, une séance intense à partir de rien.)

Aux grands maux les grands remèdes *
(Émotion au rendez-vous pour ce nouveau tutoriel d’Inflorenza minima, cette fois-ci enregistré, avec Valentin en meneur !)

Pompéi
(Vivre le dernier jour de Pompéi, à travers le temps, encore, toujours.)

Orchidée
(Une fable poétique et déchirante pour cette première partie d’Inflorenza minima sans aucune préparation.)

L’Enfer de Dante
(Grandeur et décadence de la famille Borgia dans un enfer Renaissance où le destin et le temps forment un labyrinthe empli de pièges, où petites et grandes histoires saignent ensemble.)

Les offrandes de guérison : Huldugarn nous confie comment s’est déroulé sa première partie de Millevaux, menée avec Inflorenza Minima, avec ses réussites et ses problèmes.

Les Guerres Médiques *, partie enregistrée avant la déferlante perse, menée par Épiphanie

 

Inflorenza Bianca

Mille fois tu graviras la montagne, par kF : Où les possibles s’entrelacent à l’infini

Odysséa

Un jeu d’aventure tragique à jouer en campagne courte.

Ithaque ou l’éternel retour
(Dernière journée de la campagne d’Odysséa, où tout se dénoue, où tout recommence.)

 

Marchebranche

Aventures initiatiques dans un monde de forêts en clair-obscur

Astra Julitta
(Premier test de jeu de rôle en médiathèque, pour explorer notre commune comme on ne l’a jamais vue.)

Spectreville
(Terre qui fond et ville limbique : en avant pour l’étrange. Une aventure relatée par un des mes joueurs, kF.)

Le mariage et le bûcheron
(Quatre heures de jeu pour déployer un monde, faire connaissance avec les marchebranches, leurs grandeurs, leurs petitesses. Entre mariages maudits et bûcherons hantés.)

La forêt des égarés : Missions étranges, tarot trouvé et forêts limbiques.Illustré par Thibault Boube

La renarde de Châteaunoir : Ambiance old school entre fable animalière et intrigues à la Trône de Fer

La petite fille qui voulait toute la gaîté
Premier playtest externe de Marchebranche, par kF. Intrigues en cascade, ambiance de conte et démarrage en douceur.

 

 

Arbre

Clochards magnifiques dans les forêts hantées de Millevaux.

Balade pour un Missile, en cercle privé, 2013 (premier test, début d’une campagne mémorable)

La Traque, à la Baronnie, 2014 (disparition des règles, crash-test pour la Cellule, réflexions sur le contrat social)

La Source, au Festival de l’Oeil Glauque, 2014 (premier test des codes de sécurité, pour une partie très intense)

Pour elle, à Terminus Ludi, 2015 (la beauté des techniques de fusion)

Styx, en cercle privé, 2015 (Premier test de la règle du Goupil, pour une plongée crapoteuse dans les bas-fonds de Métro.)

Monstres en famille, tournée Paris est Millevaux, juin 2015 (Quatrième test du bac à sable Animalia. L’élégance des tours invisibles.)

Cobayes en cavale, à l’association i2gni (Deuxième test de La Lande, pour une échappée humain-animal, où les règles montrent leur aboutissement.)

 

Grogne

Derniers grognards dans les forêts maudites de Millevaux

Le Colonel Boutefeu, sur google hangout, 2015 (Escapade à Noirmont-Ferrant pour ce premier test !)

Raptours sur la chnouf, Tournée Paris est Millevaux, novembre 2015 ((Des raptours, de la chnouf, des trucs limbiques, une bonnes sœur, et des grognards empêtrés au propre comme au figuré dans une séance punitive, où l’équilibrage pose question.)

Carnage 4, Festival Ramène tes Jeux 2016 (Les grognards en plein piège dimensionnel à l’Auberge de la Grande Barbaque, et re-disparition des dés. )

 

Les Remémorants, de Steve Jakoubovitch

Chasseurs de souvenirs dans le monde sans passé de Millevaux

La faute aux mains *, sur google hangout, 2015 (Un premier test poignant du jeu autour de la mémoire et de Millevaux)

Naturalisme paysan à Millevaux, par Steve Jakoubovitch (Test du jeu par son auteur, puissance des souvenirs polyphoniques et faible portée du doute.)

 

Millevaux : au seuil de la folie, de Michel Chevalier, Thomas Munier & Michel Poupart

La Peste : « Aussi bizarre qu’Avatar mais en dégueu. » Ce commentaire de joueur résume bien.

 

Les Sels de Millevaux, de Yoann Calamai

Le Grand-Oeuvre : Les fils se dénouent : daemons, révélations, surprises, vertige logique.

 

Systèmes Millevaux

Millevaux exploré avec les jeux de rôles des autres.

L’Angelus, au Festival de l’Oeil Glauque, 2015 (Avec Les Cordes Sensibles, un peu de drame intime dans un monde de brutes dans l’entourage paysan, souterrain puis spectral des ruines de Paris.)

Dar-El-Aswad, au Festival Scorfel 2015 (Avec Innommable, débauche organique, métaphysique et mémorielle pour un commando familial à la recherche de la souche parfaite.)

Le Dernier Groupe de Rock du Monde (Avec Apocalypse World : Millevaux, égrégore, horlas, sexe, drogues et rock’n’roll !)

Particules (Avec Sphynx, moteur idéal pour jouer les révélations sur l’histoire de Millevaux au lieu de simplement les raconter.)

Autruches & Crapauds (Avec Dragon de Poche, jeu by the book, créa en roleplay, aventures ras de terre)

 

Dans des univers oniriques :

Wonderland

Piégés dans les réalités

La Salle de rencontres de la Reine de Cœur, en cercle privé, 2014 (premier test de Wonderland)

Cardbox (Révolution du monde et révolution des règles, pour un scénario entre Inception, The Cell, Paprika, Ghost in the Shell, Shutter Island et Les Petits Mouchoirs !)

Keyboard Cat (Enquête tragi-comique, tunnels de dialogues à la Tarentino et réalités dispersées pour cette traque d’un impitoyable serial killer, par la plus foutraque équipe de tous les temps.)

La Cuisine du Cauchemar * (Mindfuck à tous les étages dans ce restaurant en crise ; réussite du jeu moral.)

Replica (À trop confondre les personnes,on ne sait plus où est passé la réalité.)

 

S’échapper des Faubourgs

Un cauchemar de poche dans une banlieue hallucinée

Des murs et des briques *, sur google hangout, 2015 (La rencontre de trois souffrances au cœur d’un plat pays de neige et de cendre.)

La mort en ronde, par florentgemini99 (plonger à bras le corps dans les thèmes-choc)

La ligne écarlate, par Thibault B. (Les erreurs à éviter dans un jeu dangereux.)

 

Dragonfly Motel

Quêtes surréaliste pour voyageurs imprudents.

Manuscrit, sur google hangout, 2015 (La découverte du jeu de rôle surréaliste en fractale)

Échafaudages (Quand la réalité s’écroule, souffrances et vérités se libèrent. Test enthousiasmant d’une prise de parole plus fluide.)

La Reine de la Vitesse / Un concert pour sauver l’univers (Quand l’aventure dépasse la vitesse de Fahrenheit 451, le crash est inéluctable.)

Au milieu des champs de maïs par Épiphanie et Eugénie (Une histoire de sang et de chaleur qui fait mal)

 

Le Témoignage

Confrontez-vous à une beauté, une horreur ou un mystère qui vous dépasse

Émile Zola à la recherche du Vide Fertile * : Premier test du Témoignage pour cette partie solo tutoriel où un concept de jeu de rôle devient le prétexte à une quête étrange et hallucinée

 

3 réflexions au sujet de « Mes comptes-rendus de partie de jeu de rôle préférés »

  1. Ping : Les jeux de rôles que je teste en ce moment | Outsider

  2. Ping : Lettre ouverte aux joueurs et aux joueuses | Outsider

  3. Ping : Saison 4, le bilan | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *