Les tournées Outsider, mode d’emploi

Je me déplace à la rencontre du public dans le cadre de salons, d’animations ponctuelles, mais aussi de tournées (ma première tournée était Paris est Millevaux, en juin 2015). Les tournées se déroulent sur un week-end, dans une grande ville, et voici comment elles fonctionnent.

A. Les villes que je prévois en premier lieu sont Paris, Rennes et Nantes. Mais je n’exclus pas de visiter d’autres villes sur votre sollicitation.

B. Une tournée, c’est a priori au minimum 5 demi-journées : vendredi soir, samedi après-midi, samedi soir, dimanche matin, dimanche après-midi. On peut étendre à la journée du vendredi en fonction des propositions.

C. J’ai besoin d’hébergement pour les nuitées, et d’hébergements pour les animations de chaque demi-journée. Idéalement, j’apprécie de pouvoir changer de lieu et en partie de public à chaque demi-journée. Pour les nuitées, l’idéal est que la personne qui m’héberge soit présente à l’animation de la soirée qui précède (elle n’est pas obligée d’être l’hébergeur de la soirée).

D. Une animation de demi-journée peut être beaucoup de choses : une partie de jeu de rôle, une conférence sur la créativité, une table ronde sur la créativité, un atelier de créativité, une séance de consulting.

E. En tant qu’hébergeur pour une demi-journée, vous pouvez choisir le type d’animation. Concernant les jeux de rôles, vous pouvez choisir parmi la gamme de jeux dont je suis l’auteur, ou en discuter avec moi.

F. Si vous hébergez une partie de jeu de rôle, c’est moi qui l’anime et vous pouvez choisir le jeu parmi cette liste.

G. Par défaut, si vous hébergez une partie de jeu de rôle, on part sur la base suivante : vous pouvez inviter deux proches à participer, et j’ouvre trois places à des personnes qui s’inscriraient sur internet. Comprendre 7 personnes max : moi + la personne qui héberge + deux personnes qu’elles a invitées + 3 personnes qui se seront inscrites auprès de moi. C’est une base, ça peut se négocier.

H. Pour les autres animations, on discute ensemble de la gestion des invitations.

I. Je préfère que l’accès aux animations soit gratuit ou à prix libre.

J. Si vous m’hébergez pour une animation ou une nuitée, j’ai besoin de votre numéro de téléphone, de votre adresse, et éventuellement d’indication pour trouver le lieu d’hébergement.

K. Pour programmer une tournée, j’ai besoin d’avoir deux demi-journées de programmées au minimum. A ce moment-là, je rends l’événement public, et n’importe qui peut me proposer un hébergement sur une demi-journée ou une nuitée qui reste.

L. Quand une animation de demi-journée est programmée, je la rends publique et annonce le nombre de places disponibles.

M. J’en appelle à la solidarité de chaque personne qui participe à une tournée. Ces personnes peuvent soutenir comme elles l’entendent (voir ici un aperçu des possibles). Mais dans le cas particulier d’une tournée, de quoi rembourser les frais de transport (trajet jusqu’à la ville en voiture ou en train, parking, transports en commun) est le bienvenu. Prenez en compte mon lieu de résidence, Remungol, dans le département du Morbihan, en région Bretagne. J’organise mon trajet comme je l’entends. Pas la peine de me réserver des billets, par exemple. C’est à moi de m’organiser si je veux faire des économies ou employer des transports écologiques, j’espère juste un soutien en retour. Comptez autour de 120 € de transports pour une tournée parisienne, 30 € pour une tournée rennaise, 50 € pour une tournée nantaise.

2 réflexions au sujet de « Les tournées Outsider, mode d’emploi »

  1. Ping : Saison 4, le bilan | Outsider

  2. Ping : 2017 va se faire manger tout cru | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *