Les jeux de rôles que je teste en ce moment

Cette liste est à l’attention des personnes :

+ qui veulent se tenir en courant de mes projets en cours, en matière de jeu de rôle.

+ qui veulent me demander mes notes de travail sur un projet en cours (je les transmettrai bien volontiers, voire je ferai une édition préhistorique).

+ qui veulent m’accueillir pour faire une démonstration de jeu et souhaiteraient choisir elles-même le jeu. Pour ces personnes, n’hésitez pas à me solliciter, qu’il s’agisse d’une partie dans un lieu précis ou d’une partie en ligne. Je verrai ce que je peux faire dans la mesure de mes disponibilités. Dans les deux cas, précisez si vous acceptez de jouer avec des inconnus que j’aurais recruté par ailleurs, et dans le cas des parties en ligne, si vous acceptez d’être enregistré. Ce sont deux choses négociables.

+ N’hésitez pas à vous faire une idée en parcourant la liste de mes comptes-rendus de partie préférés

 

Les jeux de rôles de ma plume, en développement, dans l’univers forestier de Millevaux :

Les Sentes

Jeu de rôle grandeur nature dans la forêt de Millevaux.

Post-apocalyptique, forestier, pittoresque, immersif, émotionnel et émergent.

C’est du GN sans orga et sans préparation écrite, rejouable à l’infini, conçu pour 3 à 30 personnes, 1h à un WE, à la croisée entre le GN action, le GN romanesque et le GN nordique.

crédits : philatz, licence cc-by-nc (galerie sur flickr.com)

Little Hô Chi Minh Ville

Blade Runner. eXistenZ. Apocalypse Now

crédits : thomas hawk, verlaten, licence cc-by-nc (galerie sur flickr.com), collection of old photos, Sam Droege, domaine public

 

Écorce

Viscéral. Survivaliste. A l’ancienne.

Une tentative de jeu total pour Millevaux, motorisé par Donjons & Dragons première édition, et personnalisé avec tout un tas de règles purement narratives.

 

 

Les jeux de rôles de ma plume, dans d’autres univers, en développement :

Wonderland

Proies, prédateurs et protecteurs à travers les réalités virtuelles

 

Les jeux de rôles de ma plume, dans l’univers de Millevaux, au game design achevé, mais encore inédits :

Marchebranche

Aventures initiatiques dans un monde de forêts en clair-obscur

L’univers de Millevaux trouve ici une expression plus naïve. On y incarne des marchebranches, voyageurs à la quête de leur mémoire et de leur pays natal, qui accomplissent des missions d’enquête et d’exploration en échanges de cartes du Tarot de l’Oubli.

Arbre

Clochards magnifiques dans les forêts hantées de Millevaux.

C’est un jeu où l’on se réveille dans la peau de vagabonds en équilibre sur le fil entre la survie et l’abandon, à travers une exploration vertigineuse des bas-fonds de Millevaux.

 

Les jeux de rôles de ma plume, dans l’univers de Millevaux, terminés et publiés :

Cœlacanthes

Une succession de cauchemars forestiers abominables et très personnels

crédits : Kentar0h cc-by-nc (galerie sur flickr.com), Evelyne, par courtoisie

L’Empreinte

Survivre en forêt à une transformation qui nous submerge

crédits : glassghost, jovike, licence cc-by-nc, galerie sur flickr.com

Millevaux Mantra, co-écrit avec Batronoban

La Contagion. Le basculement entre les univers. La forêt immense, l’horreur, le pétrole mystique. Entrez dans le Grand Cycle. Perdez-vous dans les forêts des mille et uns mondes…

 

Millevaux Sombre

Post-apocalyptique. Forestier. Sludgecore.

Un supplément pour le jeu de rôle Sombre, de Johan Scipion. Horreur radicale pour one-shots meurtriers.

(voir la liste exhaustive des scénarios publiés ou inédits)

Inflorenza

Héros, salauds et martyrs dans l’enfer forestier de Millevaux.

Vivre en enfer, combattre pour son âme, mourir d’amour.

Un jeu de drame et d’horreur dans une ambiance tour à tour épique et intimiste.

Inflorenza Minima

Contes cruels dans la forêt de Millevaux

crédits : keightdee, cc-by-nc, sur flickr.com

Odysséa

Revivez l’Odyssée dans une mer en ruines envahie par la forêt

Un jeu d’aventure tragique à jouer en campagne courte.

Inflorenza Comedia

Une version d’Inflorenza dédiée à l’esthétique de Millevaux, sans feuille de personnage, sans matériel, sans chiffre, sans hasard (c’est une version différente d’Inflorenza minima qui est dédiée au jeu moral)

Le théâtre de l’esprit

C’est, tout simplement, jouer dans l’univers de Millevaux sans aucun règle.

crédit : comeonandorra, licence cc-by-nc, galerie sur flickr.com

 

Les jeux de rôles d’autres auteurs, dans l’univers de Millevaux, déjà publiés :

Fripouille, de Claude Féry

Aventures forestières rapides aux accents de donjon moisis dans la forêt

crédits : Dunnock, thomas hawk, MementoMori, Tim Parkin, Teseum, licence cc-by-nc, galerie sur flickr.com

 

 

Millevaux, au seuil de la folie, de Michel Chevalier, Michel Poupart et Thomas Munier

Une Europe forestière à l’ambiance sombre et hallucinée où les pires cauchemars se matérialisent…

Les Remémorants, de Steve Jakoubovitch

Chasseurs de souvenirs dans le monde sans passé de Millevaux

Millevaux Hex

Pour jouer dans l’esprit des jeux de rôles des années 90 à 2000, avec une asymétrie MJ/joueurs, des carac, des compétences, des facteurs de difficulté, des atouts/handicaps et des listes, et un univers bien intégré à la fiche de personnage.

Millevaux, Âge de Pierre

Millevaux relooké en mode préhistoire post-apocalyptique et fantastique, par Michel Poupart. Ambiance obscurantiste et sauvage, où les corps et les esprits sont fragiles.

Systèmes Millevaux,  jeux déjà testés, mais que je retesterais volontiers :

Cthulhu Dark, de Graham Walmsley

Quand les savoirs interdits nous aliènent.

Shades, de Victor Gisjbers

Affronter un passé douloureux et construire la confiance.

Charognards, par Le Grümph

Survie et débrouille dans un monde déglingué

 

 

Les jeux de rôles de ma plume, dans d’autres univers, terminés et publiés :

Marins de Bretagne

Un jeu de conte et de rôle dans une Bretagne imaginaire.

Dragonfly Motel

Un jeu-poème pour voyageurs imprudents.

Quêtes surréalistes qui prennent leur source au Motel Dragonfly

S’échapper des Faubourgs

Un cauchemar de poche dans une banlieue hallucinée

Le Témoignage

Confrontez-vous à une beauté, une horreur ou un mystère qui vous dépasse

Ho’oponopono

Quand une famille hawaïenne en proie à la maladie entreprend un rituel de guérison bouleversant

Psychomeurtre

Les meilleurs des profilers contre les pires des serial killers

 

Les jeux de rôles de ma plume, en jachère, dans l’univers forestier de Millevaux :

Les Épines de la Rose

Conspirateurs presque-humains dans la Venise de Millevaux

On y joue exclusivement des Néandertal fondateurs d’une société secrète vouée à la destruction des Horlas. Ambiance d’intrigues, de cape et d’épées, et combats aussi épiques que tactiques.

 

Les jeux de rôles d’autres auteurs qui utilisent certaines de mes règles, terminés et publiés :

Le Monde des Brumes

Un jeu entier inspiré d’Inflorenza par Olivier Senillou pour  jouer des légendes des arts martiaux dans un monde médiéval-fantastique d’îles volantes et de démons de la nuit.

 

4 réflexions au sujet de « Les jeux de rôles que je teste en ce moment »

  1. Ping : Les tournées Outsider, mode d’emploi | Outsider

    • Je suppose que tu fais référence au scénario Super-héros joué avec Inflorenza Comedia ou au jeu de rôle Inflorenza. C’est bien sûr une proposition radicale pour un univers où on s’imagine jouer plutôt street level. Pourtant, ça reste cohérent, d’une parce que même quand tu joues un super-héros, déjà t’es pas en cape et en lycra, ta probabilité d’échec, de chute ou de corruption est élevée, et le fait de jouer avec de grands pouvoirs permet d’exploiter les thèmes de Millevaux différemment. J’ajoute que dans Inflorenza, c’est finalement les joueuses qui autorégulent la puissance de leurs personnages : j’y ai vu jouer aussi bien Dieu le Père qu’une fille enterrée vivante dans une fosse commune.

  2. Ping : Outsider, bilan de la saison 6 | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *