Le défi rustique

Dans moins de trois mois, je vais être père.

C’est un des plus grands bonheurs dans la vie d’un homme !

Cet enfant à naître, je souhaite lui consacrer du temps, l’accompagner dans la vie. Cela signifie que j’aurai moins de temps pour l’écriture.

C’est un sacrifice que je fais avec joie, pour autant si j’y passe moins de temps, je veux continuer à produire du sens.

Produire autant de sens en moins de temps, c’est mon défi dès aujourd’hui.

Ma priorité : continuer à progresser dans mes nombreux projets.

Les formes les plus rustiques survivent. Je compte bien être rustique.

Voici ma future discipline :

+ Limiter les nouveaux engagements

+ Limiter les tests de mes propres jeux, qui conduisent à des comptes-rendus de partie et à des nouveaux projets.

+ Limiter la communication visuelle. Une seule nouvelle image par nouvelle. Photomontage interdit. Cadrage et contraste autorisé.

+ Écrire simplement. On peut écrire simple avec du sens. Le Tao Te King de Lao Tseu. Les contes. Les haikus.

+ Construire sur de l’argile. C’est-à-dire créer avec précaution en retouchant le moins possible.

+ Recycler. Mes futurs livres sont en grande partie déjà écrits. Respecter mon travail passé en évitant d’ajouter encore du sens quand le brouillon en contient assez. Pour les maquettes, recycler les nombreux photomontages que j’ai produits pour des comptes-rendus de partie.

+ Quand c’est prêt, c’est publié. Aucun souci si mes publications sont trop proches ou trop éloignées.

+ Ma vocation est celle d’un écrivain, non d’un communiquant. Si mon écriture est sincère, la diffuser suffira.

9 réflexions au sujet de « Le défi rustique »

  1. Un de mes chefs en restauration m’avait dit une fois. Les enfants te prennent du temps comme une charpente prend de la place dans une maison : ils ne te prennent pas du temps ils l’organisent. Bon en pratique c’est beaucoup moins philosophique que ça et parfois les nuits sont trés courte mais j’aimais bien cette phrase.

    Sinon ce n’est pas contre toi thomas c’est juste une remarque concernant ça :

    « C’est un des plus grands bonheurs dans la vie d’un homme ! »

    En l’état non, c’est juste un des plus grand bonheur dans ta vie. C’est ton blog aprés tout tu en fait ce que tu veux et tu es libre d’y exprimer ce que tu veux, comme tu le veux. Juste je trouve ce propos trés excluant pour des personnes trouvant sans intérêt le fait d’avoir des enfants ou pour toutes les personnes regrettant d’en avoir fait. C’est juste mon point de vue aprés, ça vaut ce que ça vaut. Juste je trouve que c’est une parole qui est empreint de jugement pour tous ceux ne s’y reconnaissant pas.

    Sinon trés bon courage à toi thomas. Tu as déja parcouru un long chemin et je ne doute pas que la suite sera plein de bonnes surprises.

    • Oui, tu as raison, c’est un jugement, je t’accorde volontiers que ça dépend complètement de la personne, en fait. Considère que c’est l’enthousiasme qui a parlé !

  2. Félicitation Thomas !
    Je te souhaite pleins de réussites et j’empathie d’autant plus que je suis dans la même situation que toi 😀
    Si jamais tu as besoin d’un coup de main quelconque (photo montage/maquette), n’hésites pas à faire signe, on peut bien s’entraider entre papa roliste ^^

    • Merci beaucoup pour ce message qui me fait très plaisir ! Si tu veux me donner un coup de main pour du photomontage, je peux, si tu le souhaites t’envoyer certains de mes futurs comptes-rendus de partie, si cela t’intéresse de faire des photomontages dédiés. J’ai eu quelques retours enthousiastes au sujet de ton photomontage pour « Les Poupées Rousses ».

  3. En accord avec Fabrice, ce n’est pas un jugement, c’est un cliché.
    Cela dit, le pire n’est jamais sûr…

    Et, loin de moi l’idée de te décourager, mais dire « + Ma vocation est celle d’un écrivain, non d’un communiquant. Si mon écriture est sincère, la diffuser suffira. », c’est se mettre le doigt dans l’oeil au moins jusqu’au coude. C’est difficile à admettre, mais c’est ainsi. Et là aussi, je souhaite ardemment me tromper…

    On en reparle dans quelques jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *