La créativité n’est pas une valeur

La créativité peut nous rendre heureux. La créativité peut nous rendre notre estime de soi. La créativité peut nous permettre de nous exprimer. La créativité peut nous permettre d’accéder à la compassion. La créativité peut nous permettre d’aider des personnes. La créativité peut changer le monde.

Mais la créativité n’est pas une valeur. La créativité n’est pas forcément bonne pour vous, ou bonne pour les autres. C’est simplement un phénomène mental.

La créativité peut nous couper des autres. La créativité peut nous consumer. La créativité peut boursoufler notre ego.

Le film « Le vent se lève » d’Hayao Miyazaki suit la trajectoire d’un ingénieur en aéronautique qui investit tout son cœur, toute sa créativité dans sa passion de construire des avions. Au Japon. Pendant la Seconde Guerre Mondiale. Pour construire des avions de chasse et des bombardiers, porteurs de mort.

Hitler était assurément quelqu’un de puissamment créatif.

Dans les asiles, on constate que certains artistes psychotiques amplifient leur mal-être s’ils laissent libre cours à leur créativité obsessionnelle.

La créativité peut nous aider à nous réaliser, elle peut nous rendre heureux, elle peut donner un sens à notre vie. Mais si nous conditionnons notre bonheur à l’activité créatrice, comment pouvons-nous être heureux le reste du temps ? Le vrai bonheur ne peut être conditionné aux circonstances ou à nos activités. Comment pouvons-nous espérer être présent pour nos proches, être utile à la société, ou vivre pleinement notre vie si la seule chose qui nous importe est d’être créatif, de réfléchir à nos créations ou de parler de créativité ? N’est-ce pas absolument égoïste, n’est-ce pas absolument destructeur ?

On peut être un grand créatif et un humain exécrable. Justement parce qu’on a sacrifié tout le reste pour devenir un grand créatif.

Si seule la créativité donne un sens à notre vie, ne peut-on pas remplacer le mot créativité par le mot drogue ? N’est-ce pas une compulsion de plus qui nous coupe de la vie et qui nous coupe de nos proches ?

Je suis le premier à penser que la créativité est une belle plante qui mérite d’être cultivée. Mais elle peut facilement devenir une forêt vierge qui étouffe tout le reste. Y a-t-il une recette pour exercer un contrôle là-dessus ? Non. Mais n’oublions pas d’écouter notre cœur, n’oublions pas d’écouter nos valeurs, car la créativité n’en est pas une.

7 réflexions au sujet de « La créativité n’est pas une valeur »

  1. Ping : Faut-il créer pour être aimé ? | Outsider

  2. Ping : La liberté est la peur | Outsider

  3. Ping : Objectif zéro | Outsider

  4. Ping : Chaque personne détient un pouvoir créatif | Outsider

  5. Ping : Rencontre avec son alter ego du futur | Outsider

  6. Ping : À quoi sert la créativité ? | Outsider

  7. Ping : Le bronze et le mandala | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *