La créativité, est-ce l’originalité ?

Créer, c’est exprimer un retour d’expérience. Généralement, il s’agit d’un retour de plusieurs expériences. Une idée peut être issue de la transformation d’un millier d’expériences dans la vis sans fin de nos pensées !

Or, l’expérience d’un être humain est par essence unique. Personne, pas même notre frère siamois, ne peut se targuer d’avoir vécu exactement la même vie que nous, d’avoir exactement la même personnalité que nous, personnalité qui est la somme d’acquis génétiques uniques et d’une expérience de vie unique.

Par conséquent, personne ne ressent les choses exactement que nous. Et personne ne transforme son ressenti exactement comme nous.

Donc ce que nous créons est unique. Il nous est inévitable d’être original.

Parfois, nous voulons limiter notre originalité en recherchant l’académisme ou la tendance, en copiant les idées ou les créations des autres. Nous le faisons tous de temps en temps. Mais là encore, personne ne copie exactement comme nous. Il nous est impossible de tout copier des autres, pas tant que nous voulons être créatif.

Parfois, nous voulons augmenter notre originalité, en détournant les idées ou les créations des autres. Mais quand on procède ainsi, d’autres peuvent le faire de la même façon. Si nous écartons l’idée que personne ne détourne de la même façon, l’originalité volontaire consiste moins à détourner les idées ou les créations des autres, qu’à s’en détourner. À éviter d’en tenir compte, au profit de nos propres référentiels. Les artistes outsider possèdent une puissante originalité dans le sens où ils créent sans avoir accès à la culture académique, ni même à la culture de masse. Cette absence de références amène des créations naïves, iconoclastes, intimes, révolutionnaires.

Le plus sûr moyen d’être original, c’est d’être soi-même.

Évitons d’être originaux. Soyons sincères.

Mais gardons à l’esprit que la valeur de nos créations est loin de se mesurer à l’originalité. C’est un concept non mesurable. Nous devrions avoir connaissance de la totalité des créations humaines pour savoir si notre œuvre est originale sur quelques critères. Et surtout, la valeur de notre œuvre ne se mesure qu’à sa conformité à nos valeurs.

2 réflexions au sujet de « La créativité, est-ce l’originalité ? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *