J + 11 : Internet n’a pas de fond.

Une semaine de plus en internet maigre !

J’ai pas mal de choses à vous raconter. Commençons par un rapport de ma première session internet. Je l’ai réalisée mercredi soir (1h1/4) + jeudi soir (1h). Cela peut paraître un peu long mais j’ai profité de la session pour modifier les paramètres de mon blog, de twitter et de google + pour ne plus recevoir aucune notification par mail. J’en recevais encore un certain nombre et je réalise que c’était chronophage. Cela représentait de la double information car ces notifications correspondent à des choses que je peux retrouver quand je fais ma visite hebdomadaire sur ces différents sites. Et de surcroît, quand je vérifie mes mails, je suis censé avoir déjà fait le tour des réseaux sociaux, et ces notifications m’incitent à y retourner.

J’appelle ça la boucle.

Je fais la boucle quand au cours d’une session internet, je retourne plusieurs fois sur le même site. Cela m’arrive à cause des notifications mails, mais aussi à cause d’une habitude que j’avais prise. Une fois que j’ai vérifié les réseaux sociaux et les forums, je vérifie mes mails et ensuite, je retourne voir s’il y a du neuf sur les réseaux et les forums, puis je retourne voir si j’ai eu des réponses à mes mails. Cela peut durer longtemps. Je faisais toujours au moins une fois la boucle. Lors de cette session, je me suis efforcé de ne pas faire la boucle, considérant que ça aurait été une entorse au challenge de 21 jours. Cela a été très tentant, parce que je savais que j’aurais forcément quelques réponses rapides à la communication sortante que je venais de faire (notamment en publiant mon dernier article sur Outsider). Mais lancer une conversation internet pour parler de ma diète d’internet aurait été un non-sens.

Il me paraît important de réaliser la chose suivante : Internet n’a pas de fond.
Si l’on veut réduire sa consommation d’internet, il ne s’agit pas de miser sur le fait qu’on épuisera le contenu intéressant. Le contenu intéressant d’internet est inépuisable. On peut réduire le nombre d’adresses où l’on se rend. Mais c’est sans compter sur les innombrables liens hypertextes qui nous donneront envie d’aller voir ailleurs. Et quand bien même on aurait épuisé le nombre de pages intéressantes sur ses sites favoris, on peut toujours faire la boucle, c’est-à-dire repartir du premier site pour voir ce qu’il y a de nouveau. Décidément, en ce qui me concerne, la meilleure façon de faire est de limiter la fréquence des visites sur internet.

Corollaire : Ce n’est pas parce qu’un contenu est intéressant que vous devez vous sentir coupable de ne pas le lire. En consultant le forum de game design rôliste Les Ateliers Imaginaires lors de ma session hebdomadaire, j’ai lu deux nouveaux comptes-rendus de parties. Ils étaient intéressants, écrits par des auteurs que j’adore, mais j’ai eu du mal à les lire. J’avais envie de passer à autre chose. Conclusion : Je veux aussi renforcer ma diète d’information pour me vider la tête. Je ne deviendrai pas un meilleur game designer en lisant encore plus de comptes-rendus de parties, je deviendrai un meilleur game designer en écrivant des jeux. Encore une fois, ces rapports étaient très instructifs, et je souhaite que les suivants soient lus par quantité de gens. Mais ils devront peut-être se passer de moi.

Le jeudi dans la journée, j’ai été tenté de me connecter en considérant que j’étais à l’intérieur de ma session, mais je suis passé outre. La session internet est confinée à la maison, pas diluée dans le temps de travail salarié. Vous savez que je ne suis pas du genre à occuper 8 heures de mon temps de travail salarié à produire du chiffre d’affaires, puisque je consacre deux heures et demie à la pause et à l’écriture. Mais hors de question de rogner sur ces deux heures et demie pour me connecter, ou de rogner sur mes cinq heures et demie de travail salarié.

Vendredi, je suis allé consulter ma boîte mail parce que j’attendais toujours le message de l’ami que je devais aller voir samedi soir. J’ai bien eu son message cette fois-ci, mais j’ai été très tenté de consulter mes autres messages. J’ai conscientisé cette envie et je suis passé outre.

Plus tard dans la semaine, j’ai été plusieurs fois tenté, lors des actions étendues sur internet. Ainsi, je suis allé sur google + pour poser une question à un partenaire. En me connectant, j’ai vu les publications de la communauté Jeu de Rôle où je suis inscrit. Je ne pouvais m’y dérober, c’était la première chose que je voyais en arrivant sur la page. Le truc c’est que j’ai vu un titre d’article qui me plaisait, j’ai cliqué dessus. Je n’ai pas lu l’article mais je l’ai mis en marque-page. J’ai considéré cet acte comme une entorse à ma diète d’internet. Je vais voir comment paramétrer google + pour ne pas voir les messages des communautés en accueil. Je suis tenté de le faire tout de suite, mais je vais plutôt le noter dans mon tableau de bord. Je le ferai lors de mon passage en revue des tâches. J’ai aussi vu les notifications, je sais donc que j’ai deux nouveaux messages, mais je suis parvenu à ne pas les consulter.

J’ai également eu plusieurs fois à envoyer des mails où à consulter certains mails dans le cadre d’actions étendues. Ma boîte mail personnelle est transférée sur le logiciel Evolution. C’est un peu comme Outlook, c’est-à-dire que les mails sont stockés sur mon disque dur et qu’il faut appuyer sur un bouton pour recevoir les nouveaux mails. A chaque passage, je n’ai pas pu m’empêcher d’appuyer sur le bouton pour voir si j’avais de nouveaux messages et qui étaient les expéditeurs. Je considère ça aussi comme une petite entorse, je veux éviter de le refaire lors de la prochaine semaine de diète.

Je n’ai pas constaté une amélioration notable de mon bien-être mais je dois avouer que je suis en ce moment perturbé par une situation de crise au boulot, et je m’en détache moins que je devrais. Cela va passer mais ça m’empêche de mesurer l’effet bénéfique de la diète sur mon bien-être.

J’ai constaté que j’étais plus tenté de me connecter sur internet les jours où j’avais mangé copieusement. La suralimentation impacte la volonté. Je veux surveiller davantage mon alimentation lors de la prochaine semaine de diète. C’est une boucle de volonté, gageons de la rendre vertueuse.

Passons maintenant aux tâches réalisées dans la semaine. Je dois dire que le bilan me plaît :

Mes travaux de rédaction :
+ Les éléments du bac à sable Le Tunnel sous la Manche pour le jeu de rôle Arbre
+ Mon portrait rôliste pour le fanzine Les Chroniques d’Altaride
+ L’article Zéro Délai pour le forum Les Ateliers Imaginaires
+ Le scénario Barbaque ! pour Millevaux Sombre Zero.
+ Le compte-rendu du premier playtest de mon projet de jeu de rôle Haikus de la Dernière Guerre.
+ Le compte-rendu du scénario Les Haschischins du Sheitan pour Millevaux Sombre Zéro.
+ Le compte-rendu du scénario Les Forêts Limbiques pour Arbre.

Internet, action étendue :
+ J’ai fait le plan de la newsletter du blog Outsider. Un truc qui traînait depuis plusieurs mois sur mon tableau de bord.
+ Rédigé la présentation de mon scénario de démo pour Arbre pour la convention CLIPP 2014.

Domestique :
+ J’ai nettoyé l’intérieur de ma voiture, tâche repoussée depuis l’été.

Mais surtout, et là encore ça trainaît depuis longtemps sur mon tableau de bord, j’ai réalisé ma première reliure à la main. J’ai opté pour une reliure japonaise toute simple avec un fil de broderie. Ce n’est ni très esthétique ni très robuste, mais c’est très gratifiant pour moi. Je me suis prouvé que je pouvais relier un livre moi-même, et je me suis fixé le challenge de relier un livre par semaine jusqu’au nouvel an.

Photo0015 Photo0017 Photo0018

 

J’ai participé cette semaine à une formation sur la gestion du temps au cours de laquelle j’ai décidé de mettre en application une idée que j’avais en tête depuis quelques temps : combiner la GTD, méthode de to-do list que je pratique depuis trois ans, avec le Personal Kanban qui consiste en trier ses actions en trois assiettes : Fait, à faire, à faire quand l’assiette du milieu sera vide. C’est une excellente méthode pour ne pas se surcharger de travail. On place dans son assiette du milieu suffisamment d’actions pour avoir un challenge, et suffisamment peu pour que ça apparaisse réalisable dans le temps qu’on s’est imparti (en ce qui me concerne : une semaine, quinze jours). Une façon simple de gérer ses priorités en s’évitant le surmenage.
J’ai donc dégraissé ma liste d’actions de une page 1/4 vers 3/4 de page en basculant les tâches non prioritaires dans « En attente / assiette vide ».

Et savez-vous ce qu’il m’est arrivé aujourd’hui, jour de ma revue hebdomadaire des tâches ? J’ai vidé mon assiette. C’est la première fois que ma liste de tâches en cours se retrouve vide depuis le mois d’août 2012. C’est généralement un signe de grande avancée, voire d’épiphanie. C’est au moins le signe que cette diète d’internet m’a permis de vaincre la procrastination. Dans cette liste, il y avait maintes tâches que j’aurais repoussées encore quelques semaines ou mois pour aller sur ma boîte mail ou sur facebook pour la vingtième fois de la semaine.

Egalement une news que je n’ai pu vous transmettre, ayant mis Outsider Daily en veilleuse :
Le fanzine rôliste Arkenstone N°18 vient de sortir, avec à l’intérieur une aide de jeu Millevaux de ma plume, Gastromancien, ainsi que deux bacs à sables sans règle pour l’univers de Millevaux par Finrod, l’auteur du fanzine. Vous pouvez demander le PDF du fanzine à Finrod en écrivant à arkenzine_arobase_yahoo_point_fr. Vous pouvez aussi lui commander le fanzine papier pour la modique somme de 3 euros !

Arkenstone N°18 mini

C’est maintenant l’heure de commencer ma session internet hebdomadaire. Un point sur mes notifications :
Google + : 3 notifications
Facebook : 12 notifications
Forum Terres Etranges : un nouveau message
Forum Festnoz : un nouveau message
Forum Les Ateliers Imaginaires : quatre rubriques avec des nouveaux messages
Mail : 30 nouveaux messages + 9 messages que je me suis moi-même envoyé depuis mon bureau pour me notifier des actions, des idées, des documents…

En fait, ça ne fait pas tellement plus que pour les 4 premiers jours. Je crois que c’est dû à mon absence de communication sortante et au ménage que j’ai fait dans les choses que je suis. J’ai constaté que j’ai un mail du blog Du bruit derrière le paravent. Je le lirai et ensuite je me désabonnerai parce que je ne l’avais pas encore fait. Adieu, Gregory Pogorzelski, tu étais le seul qui avait réussi à me rendre la théorie rôliste sexy. Maintenant je vais cesser de te lire pour passer plus de temps à mettre tes conseils en application dans mes jeux.

Il reste encore 11 jours de diète. C’est long, mais c’est passionnant.

2 réflexions au sujet de « J + 11 : Internet n’a pas de fond. »

  1. Yo Pika.

    Allez, un petit retour critique, juste pour te dire que de mon côté du tuyau, ce n’est pas super confortable ton affaire.

    J’entends par là que dans une collaboration, la réactivité, ça compte. Pour moi, en tout cas. Or en ce moment, il te faut une semaine pour répondre au moindre message. C’pas *du*tout* pratique de bosser avec toi dans ces conditions.

    Je t’aurais bien dit tout ça par mail, mais comme tu ne les relèves pas, je préfère un comm sur ton blog. Y’a peut-être plus de chances que l’info passe, sait-on jamais ?

    Donc mon message est le suivant : si tu pouvais être un poil plus sélectif dans ta diète Internet, genre mollo sur les réseaux sociaux, mais au taquet sur les mails du boulot, ce serait carrément tip top cool moumoute.

    D’avance, merci tout plein.

    • C’est bien noté Johan !

      Ma diète touche à sa fin et je vais maintenant passer à deux sessions internet par semaine. Je pense que ça couvrira nos besoin de réactivité. Si ce n’est pas le cas, je serai heureux que tu me téléphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *