Hors de la Chair

Ce roman a été écrit dans une période très compliquée de ma vie. Crise identitaire, crise du sens, crise religieuse.

Gorgé de verve et de révolte adolescente, Hors de la Chair est un texte que je ne pourrais plus écrire aujourd’hui. Mais en le corrigeant pour la publication, j’ai éprouvé du frisson à chaque page. Le livre a atteint son but. Le cadre suranné (les années 2000 avant le 11 septembre) lui donne un cachet supplémentaire même si le livre traite d’un thème intemporel.

Hors de la Chair est une trilogie de terrorisme spectral. Elle fait référence à la littérature fantastique, à Le Horla de Maupassant, à la beat generation et à David Lynch. Mon cerveau sécrétait sa propre drogue quand j’ai écrit ce roman, l’irrigant d’une inquiétante sensualité. Il faut du cran pour entreprendre ce voyage dans la superstition et les rationalités parallèles.

Hors de la Chair pose avant tout cette question : Être persécuté signifie-t-il qu’on a raison ?

D’une fresque intimiste (Les Etoiles du Triangle) on passe à une quête messianique (Voyages Blancs) puis à un thriller choral et crépusculaire (La Mort n’est plus une issue). Si le premier tome est simple, les enjeux vont crescendo dans le suivant et le troisième tome récompense la lecture des deux premiers en nouant ensemble tous les fils de la trame.

La trilogie est disponible en un seul volume en ebook (gratuit), en livre impression à la demande, en livre artisanal et aussi en version traitement de texte.

Hors de la Chair contient aussi des choses gratuites, des choses poétiques, des choses invraisemblables. C’est un folklore rural et urbain qui prend tout l’espace de l’histoire pour assembler sa cohérence. Tout sens est dévoilé en fin de compte, hormis une dernier voile de doute. Au lecteur de choisir de le soulever. Traversé de personnages lunaires, héroïques ou quotidiens. Qui souffrent à fleur de page. Un folklore qui nous parle de nos croyances, de nos hantises, du poids de notre passé. Un folklore de violence et de martyre aussi. Une fresque sous acide en forme de thriller initiatique, de science-fiction intimiste et d’horreur indicible. Un prequel surnaturel à la Guerre en Silence où les fantômes remplacent les démons des personnages.

Achevé en 2001, Hors de la Chair refait surface après la vague millénariste du 21/12/2012. A l’intérieur et hors de la chair, notre ennemi intérieur est toujours présent. Combattez-le. Au péril de votre âme.

3 réflexions au sujet de « Hors de la Chair »

  1. Ping : Hors de la Chair : de retour des limbes | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *