Diète d’internet, J+4

Voilà, mercredi est arrivé.

Jour de mon premier rapport de sevrage d’internet, quatrième jour sans internet.

Déjà, j’ai le plaisir de vous annoncer que j’ai tenu mes engagements.
Pendant ces quatre jours, je ne suis allé ni sur facebook, ni sur google +, ni sur wikipedia, ni sur mes forums habituels. Je n’ai pas non plus consulté ma boîte mail.

Le dimanche n’a pas été trop dur à tenir, car j’étais de sortie avec mon épouse.
Le lundi a été plus dur, car de retour au boulot, je suis obligé de me connecter sur internet puisque je travaille sur un logiciel en ligne. Néanmoins, j’ai tenu le coup. La première chose que j’ai faite de la journée a été de vider mon historique de navigation et ma grille de liens visuels (encore plus addictif que les marques-pages). Le plus dur était de ne pas aller sur google + car il est accessible directement depuis google. Mais ayant effacé la mémoire des mots de passe, je ne voyais pas les notifications, alors c’était plus facile.
Mardi, j’ai été tenté d’ouvrir ma boîte mail parce que je vais chez un ami samedi soir et je n’ai toujours pas son adresse et son numéro de téléphone. Mais je me suis dit que ça attendrait mercredi sans problème, alors je me suis abstenu.

La difficulté s’est aussi présentée quand j’ai voulu faire des actions étendues sur internet. Ce sont des actions qui sont permises dans mon « contrat » de 21 jours, mais c’est une occasion d’être tenté d’aller vérifier les réseaux sociaux ou les forums. L’une de mes actions étendues consistait à relire certains de mes comptes-rendus de scénarios dans l’optique d’une rédaction finale. Or, ils sont sur le forum de Terres Etranges. En m’y rendant, j’ai consulté au passage les 4 nouveaux messages qui étaient notifiés parce que je craignais que les notifications n’apparaissent plus lors de ma session autorisée. A refaire, je réalise que j’aurais aussi bien pu consulter mes comptes-rendus sans me connecter sur mon compte, ainsi je n’aurais pas été déconcentré par les notifications.

Mercredi, j’ai encore eu une envie d’aller sur google plus (ce réseau social est vraiment pernicieux), mais il m’a suffit de reprendre ma respiration, de me dire « Come on ! » et de me concentrer sur ce que j’étais en train de faire.

Passons aux bénéfices.

Déjà je me suis senti nettement plus concentré que d’habitude. Pas forcément plus détendu, mais je verrai bien comment ça évolue à la longue. Je me sens surtout renforcé dans mon estime de soi, car depuis que j’ai abandonné mon smartphone pour un téléphone sans connexion internet, je n’avais pas fait beaucoup d’efforts pour réduire ma consommation d’internet. L’engagement public m’a considérablement aidé à tenir le coup.

Le bénéfice le plus voyant, c’est la quantité de tâches que j’ai eu le courage d’accomplir en 4 jours :
+ J’ai réalisé des pdf d’aperçus pour tous les livres que j’ai sorti, et je les ai mis en ligne sur le catalogue d’Outsider et sur mon catalogue de Lulu.com (considéré comme une action internet étendue, que je peux donc faire entre deux sessions hebdomadaires). C’est une action qui traînait depuis très longtemps sur mon tableau de bord.
+ J’ai écrit une nouvelle de commande que je m’étais engagé à livrer au 01/12/13 et que je rechignais depuis trois semaines à commencer.
+ J’ai rédigé une version propre de deux de mes scénarios Millevaux Sombre Zero : Le Trésor du Vorgne et Cromlech.
+ J’ai retapé sur ordinateur le début de mon roman en cours.

J’ignore si ça peut vous parler, mais vu de ma fenêtre, c’est une productivité nettement supérieure à ma moyenne. Et ceci couvre seulement 2h30 de travail par jour. J’ai constaté, au moment de me mettre sur une tâche, un ennui que d’habitude j’aurais aussitôt calmé en me connectant à internet. Tandis que là, j’observais juste cet ennui un instant et ensuite, je me mettais à l’ouvrage sans plus d’interruption. J’étais parfois tenté, en cours de travail, de consulter wikipedia pour un point de détail, mais il m’a suffi de réfléchir une seconde pour constater que ces recherches étaient superflues.

Une fois que cet article sera rédigé et mis en ligne, je vais pouvoir commencer ma session hebdomadaire, seul moment où je m’autorise à vérifier mails, forums et réseaux sociaux. Je dois vous avouer que je suis impatient !

Voici un tour d’horizon de mes notifications :
Google + : 2 notifications
Facebook : 5 notifications
Forum Terres Etranges : deux rubriques avec des nouveaux messages
Forum Festnoz : deux rubriques avec des nouveaux messages
Forum Les Ateliers Imaginaires : quatre rubriques avec des nouveaux messages
Mail : 22 nouveaux messages + 11 messages que je me suis moi-même envoyé depuis mon bureau pour me notifier des actions, des idées, des documents…

ça ne fait pas tellement que ça en fait. ça me montre aussi que j’ai déjà fait de gros efforts pour limiter le flux entrant, en dégraissant mes réseaux sociaux et me focalisant sur des forums avec une faible fréquence de messages. ça me démontre aussi que mon problème relevait moins du volume de flux entrant que de ma fréquence de connexion. Je vais essayer de chronométrer le temps que ça me prend.

Je tiens à remercier ceux qui portent de l’intérêt à mon challenge. Je poursuis, il me reste 17 jours !

Maintenant, je vous laisse, j’ai vraiment envie de savoir ce qui se cache derrière toutes ces notifications. Je suis friand d’information et visiblement, on ne se refait pas !

2 réflexions au sujet de « Diète d’internet, J+4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *