Auteur et lecteur, des cousins de sang

Un article invité par Cécile S. Mori

 

En 2013, j’ai franchi, après vingt ans de construction personnelle dans l’écriture, le seuil de l’édition. Et présentement par choix premier, de l’auto-édition de deux recueils de nouvelles.
Il faut en distinguer les genres très différents l’un de l’autre:
Le premier type de nouvelles se compose de science-fiction, de fantasy, d’absurde et d’horreur.
Le second, de romances dites yaoi.
Au cours de ces années de construction perpétrées dans l’acquisition de connaissances diverses et variées du réel et de la fiction, du rêve humain comme de son désastre, j’ai appris à découvrir mon prochain sans fard comme avec poésie, et synthétisé l’ensemble au gré du dessin et de l’écriture. De fait, sans être obligatoire, mais cependant récurent, je pare mes narrations de drôlerie quand le sujet peut être tragique et de tragique, le sujet léger, engendrant une morale, parfois amorale…

L’essentiel de la procédure résidant d’une part dans le fait d’aller jusqu’au bout de la ligne directrice du thème choisi pour chaque récit. Et d’autre part, en une procédure interactive volontaire, de générer chez le lecteur une variation d’émotions similaires aux mienne lors de la création, allant de la répugnance à l’amusement, de la désapprobation à l’enthousiasme. Comme j’ai pu le souligner à Thomas – dont j’apprécie d’ailleurs l’écriture originale -, les opinions que j’en retire, quelles qu’elles soient, traduisent la nature d’un lecteur, de la même façon que les écrits peuvent traduire la nature d’un auteur.

Ainsi a débuté la parution de ma collection des Cent pour cent, avec les recueils de nouvelles Cousins de sang et Interdit au public, et pour bientôt, deux nouveaux ouvrages actuellement en cours d’élaboration, amenant l’ensemble à une trentaine de nouvelles contenant le pire et le meilleur de ce qui est vivant, de ce qui le sera, ou non.

100% Cousins de sang :
« Qu’arrive-t-il quand un homme rencontre une canette, un acteur devient président, que l’on se réincarne dans un seul et même but ?
Un requin peut-il devenir rationnel et un stylo-bille vraiment recyclable ?
Que des questions 100% essentielles dans ce recueil évoquant la folie drôle, ou moins… »


100% Interdit au public :
« À priori rien n’est interdit dans le contenu de ce recueil au cœur 100% masculin.
On peut avoir le béguin pour le collègue de son père. Ou grimper très haut pour embrasser un inconnu, on peut s’introduire chez une personne pour sauver son âme, ou pourquoi pas sur un coup de tête se marier à Gretna Green… »

Retrouvez toutes les infos sur ces deux recueils sur le blog de la Chaos Spider Team

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *