2017 va se faire manger tout cru

Un message pour vous souhaiter à toutes et tous une grande énergie créative pour la nouvelle année !

L’année 2016 est passée comme un ouragan. Deux tournées parisiennes, une tournée nantaise, une tournée rennaise, beaucoup d’autres salons, une centaine de parties-tests, quelques parutions numériques (La Révolution Créative, Almanach, Inflorenza Minima, Ho’oponono, Inflorenza Bianca, Le Témoignage) et multi-formats (Odysséa, Civilisation, Dragonfly Motel), la résurrection des Podcasts Outsider, et enfin, la naissance de mon enfant qui m’a fort occupé ces six derniers mois.

2017 sera ma première année à 100% parent. C’est autant de gratification que de fatigue, et je me suis levé du bon pied ce matin pour prendre de nouvelles résolutions, vers un meilleur équilibre entre vie familiale et vie créative. Il s’agit avant tout de pérenniser les micro-résolutions et la mise à jour du programme, non-programme.

Les trois mots-clés pour 2017 sont : zéro pause, zéro gras, zéro info.

Stop au grignotage hormis les fruits et les graines.

Stop aux pauses avant 18h (heure à laquelle j’arrête mes tâches créatives pour me consacrer aux tâches familiales et à la détente).

Stop au vagabondage sur internet. Que de la communication sortante (échanges par mail, news sur Outsider Daily). Je continuais à faire de la biblio au titre que ça me rend très efficace pour commencer des jeux. Mais aujourd’hui, je veux être efficace pour finir des jeux.

Stop au vagabondage des pensées. Quand je suis occupé avec mon enfant ou sur une tâche ménagère, j’évite de penser à l’écriture, afin d’éviter de faire de nouveaux projets, alors que tant d’anciens attendent d’être finalisés. Je m’efforce de me concentrer sur le moment présent. J’évite de scruter la montre et de me mettre en colère parce que je m’impatiente de pouvoir retourner à mes tâches créatives.

Stop à l’écoute de podcasts. J’avais pris l’habitude d’écouter des podcasts et de la musique toute la journée, arguant que cela pouvait se faire en parallèle de mes tâches familiales et créatives. En réalité, cela me distrait beaucoup. Et les podcasts ont le tort de me donner des nouvelles idées, or je veux limiter les nouveaux projets. Donc a minima, ni podcast ni musique le matin. Éventuellement un podcast l’après-midi. Un seul.

Faire ma gym avant de prendre mon petit déjeuner. C’est beaucoup plus facile et efficace. Si j’ai du mal à faire ma gym tôt parce que par exemple mon bébé m’accapare, je fais ma gym quand je peux et je prends mon petit déjeuner ensuite. C’est une résolution qui pourrait être compliquée à prendre les week-end (parce que j’attends que mon épouse soit réveillée pour faire des tâches bruyantes, comme faire ma gym) mais je vais tester.

Dormir dans tous les moments creux. Dans les salles d’attente, sur la banquette arrière d’une voiture, bloqué entre deux tâches… Une micro-sieste sera la meilleure façon d’occuper mon temps libre. Mon premier problème est le manque de temps, mon deuxième est le manque d’énergie, alors je vais la chercher où qu’elle se cache.

Tout traiter dans la minute. Je vais refaire mienne la vieille devise de la GTD : « si ça prend moins de deux minutes à faire, le faire de suite ». J’ai pris l’habitude de décaler les tâches courtes, et cela donne un lieu de vie en désordre et des tâches administratives très courtes à faire qui attendent depuis des mois. Aujourd’hui, j’ai un gros retard à combler, tout ce rangement à faire, ces tâches qui attendent, deux revues de début du mois en retard, quinze comptes-rendus de partie à faire, des commandes de livres artisanaux en souffrance depuis des mois (problèmes de matériel, de temps, d’énergie). Alors je remonte la pente à la petite cuiller, et j’écarte chaque gravats sur le chemin avant d’attendre que ça refasse une nouvelle montagne.

Vers un objectif « zéro revue des tâches hebdomadaire ». Tout les jours au démarrage de l’ordinateur, je vais ventiler mes notes du téléphone vers l’ordinateur, je vais traiter tout ce qui prend moins de deux minutes, plutôt que de reporter ça à l’échéance de ma revue hebdomadaire, revue qui se retrouve souvent décalée de plusieurs jours ou de plusieurs semaines par manque de temps ou d’énergie. Puisque cette revue est trop difficile à faire, le mieux est de la supprimer, en la fractionnant en revue quotidienne.

Passer la revue du mois en revue hebdomadaire. Ma revue du mois (ventiler les news d’Outsider Daily sur mon blog, sauvegarde du disque dur,  revue de mes mails en attente…) me prend deux à trois heures. Résultat : je suis déjà en retard de deux mois. Si je parviens à supprimer ma revue hebdomadaire, passer la revue du mois en revue hebdomadaire la rendrait plus digeste.

Un plan de travail net. Au minimum à chaque fin de journée, nettoyer mon bureau, le lit, la cuisine. Cela va me prendre deux minutes et me redonner de l’énergie.

 

Et plus que tout, mes vœux pour l’année précédente restent d’actualité.

3 réflexions au sujet de « 2017 va se faire manger tout cru »

  1. Ping : La semaine maigre | Outsider

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *